Article prévu à l'origine pour le premier numéro de Dirty Time, rédigé par F. D..

Ca y est, le nouveau bâtiment est enfin accessible !

Nous avons pu, dès la rentrée, découvrir ce lieu de travail et de vie et nous efforcer d'assimiler ses subtilités : le quartier nord, le quartier sud et... la zone 24h/24h ! Après une rapide piqûre de rappel sur les divers accès possibles au bâtiment ainsi que les choses à ne pas faire, nous avons enfin pu prendre possession des locaux tant vantés ! L'amphi sud, extrêmement grand, n'a pour le moment pu être rempli suffisamment mais nous a permis de comprendre le fonctionnement des lampes : de temps en temps, l'une d'entre elles s'éteignait puis se rallumait, sans doute pour compléter l'ambiance disco programmable sur le panneau de commandes à côté du tableau... Mais rapidement, la (dure) réalité nous retomba dessus. Des amphis superbes (dont on ne put profiter pour le moment que du premier - cf la suite) surgirent le problème des craies indisponibles, lequel dura au minimum une semaine (le temps que l'info traverse les deux étages de différence peut-être ?) et la centralisation des photocopies et ce, bien que nous disposions d'une photocopieuse au second étage et d'un service reprographie (si, si, c'est vrai)... Certes, si le 7ème avait plus apprécié les élèves de l'ESIAL, ceux-ci auraient pu leur demander s'ils pouvaient utiliser la photocopieuse, mais l'appréciation toute relative que nous laissons le poussa à supprimer le compte ESIALien dès le déménagement.

Deux amphis sont présents sur le papier (ainsi que le service reprographie...). Seulement, tout comme le lecteur de badges, ils ne seront (seraient ?) accessibles que fin septembre... Les problèmes de l'alarme et de la zone 24h/24h sont aussi équivoques, mais cela fera sans nul doute l'objet d'un futur article...

NB : Rien ne dit finalement que "cela" fera l'objet d'un futur article...